A Coat of Many Colours

Flora Moscovici // 9 septembre -> 12 octobre 2017

Exposition

Du 9 septembre au 12 octobre, la galerie de multiple présente l'exposition personnelle de Flora Moscovici "A Coat of Many Colours".
 
 
D’abord il y a la couleur. La couleur est première dans le travail de Flora Moscovici. Elle est la forme et le fond, l’outil et le sujet, le signifiant et le signifié.
 
Bref, la couleur est avant et après toute chose, dans l’œuvre délicate, discrète et pourtant têtue et puissante de la jeune artiste.
Il y a la couleur d’abord, puis le support.
 
Ici, le bleu, un bleu un peu évanescent, un bleu du ciel ou d’un lac sans souffle. Et puis ensuite le mur, qui accueille la peinture diluée, sans matière, pour libérer la couleur de toute scorie, de tout corps.
Là, c’est un arbre, le tronc d’un arbre. Et la couleur, pour un œil trop rapide, peut se confondre avec son support. À l’inverse, plus loin, elle crée un contraste presque obscène.
Tout objet, vivant ou mort, organique ou minéral, est support de la couleur et peut devenir support du travail de la peintre. Et même une toile tendue… Mais pour important qu’il soit, le support n’est jamais le sujet de l’œuvre. Il n’y a pas, ici, de volonté de révéler le support à l’aide de la couleur. Le support - sa résistance, sa forme, sa taille - guide l’artiste, bien sûr. Mais il est une condition, pas un sujet.
 
La couleur seule est choisie, pensée, réfléchie. Elle est diluée et discrète, bleue, verte, jaune, jusqu’à l’évanescence. Ou au contraire éclatante, des rouges ardents, des cyans, des oranges vifs, et même, quelquefois, de l’or. Toutes les couleurs sont possibles, toutes se valent.
Parfois la couleur dessine une forme : des grilles, des damiers, des colonnes. Elle en joue, la dessine sans désir de fidélité, l’utilise comme une occurrence. Une occasion pour la couleur de jouer d’une forme pour mieux se révéler.
Parfois, la couleur, concrète, matérielle, se confronte à l’abstraction. C’est un jeu, une manière d’être, un instant, une façon de faire comme si… Comme si Flora Moscovici était une peintre abstraite.
À d’autres moments, l’artiste s’empare d’un objet, un objet rebut, perdu, un résidu sans fonction. C’est une expérience du fini, avec des frontières bien nettes, un univers contraint mais qui s’affranchit de la précision d’un lieu.
 
Le travail de Flora Moscovici est joyeux et généreux. Il tient sa puissance de l’infini possible de ses occurrences.
 
Pour son exposition à la galerie de la multiples, l’artiste se fait archéologue et dresse l’inventaire de toutes les peintures qui, lors des expositions précédentes, ont couverts les murs de la galerie. Ce nuancier mis à jour deviendra sa palette.
Mais l’espace n’est pas plus ici le sujet de l’œuvre, il est une condition de création d’œuvres nouvelles, une histoire de couleurs dans laquelle l’artiste s’insère et reconduit à sa manière, dans un style personnel désormais reconnaissable.

 

A Coat of Many Colours , 9 septembre -> 12 octobre 2017
GDM, Galerie De Multiples17 RUE SAINT-GILLES, 75003 PARIS
GDM, Galerie De Multiples

17 rue Saint-Gilles 75003 Paris
Tel : 01 48 87 21 77
Mail : contact@galeriedemultiples.com

Site : Galerie De Multiples

Du mardi au samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 31 août 2017

En ce moment

Toute la programmation