Hanne Elf

Odyssée // 30 mars -> 29 avril 2017

Hanne Elf "Odyssée" Vernissage Jeudi 30 mars de 16h à 21h Exposition jusqu'au 29 avril 2017 Entrée libre Du lundi au vendredi de 14h30 à 18h30

Odyssée

 

« Si l'on remonte assez loin on arrive à l'avenir» (Susanne Kennedy)

« Mais comme le soleil se mettait à briller, nous découvrions la mer Égée constellée de cadavres et de décombres de navires » (Eschyle, Agamemnon)

Les œuvres de la nouvelle exposition d'Hanne Elf à la galerie Depardieu à Nice trouvent leur origine dans l'Odyssée d'Homère. Les peintures et les photographies sont inspirées par les mythes et les légendes de cette épopée, racontés et chantés pendant des milliers d'années. Certains éléments sont même issus de l'âge du bronze. L'Odyssée est un des plus anciens témoignages préhistoriques de notre histoire culturelle.

C'est le texte de base de la civilisation européenne.

Avec le passage de l'oral à l'écrit, qui doit être considéré - dans un sens étroit - comme constitutif de la culture, ce texte représente le début de l'histoire européenne des sciences humaines. Et, avec son changement de paradigme du mythe à logos, les épopées homériques sont un document important pour l'émergence de ce que nous sommes habitués à appeler la philosophie.

En le faisant, Ulysse est un archétype, un prototype de l'existence humaine. Il explore les moyens de l'être humain au regard des différentes structures cosmologiques et culturelles, montrant en même temps sa propre intemporalité. Ulysse voile dans le vrai sens du mot au-delà de l'horizon, devenant l'une des principales idoles existentialistes de la transgression. Il va vers le monde inhabitée, au-delà des colonnes d'Hercule, vers le soleil.

Plusieurs tableaux d'exposition montrent des bateaux ou la mer, souvent préfigurés, estompés ou déformés. Par nombreuses étapes, l'artiste a superposé divers médias et matières ainsi que des couches de peintures, soit à partir de photographies, soit créé ex nihilo. D'autres peintures se sont formées spontanément à l'écoute de Musique pour l'Odyssée d'Art Zoyd, un groupe français d'avant garde.

Les œuvres d' Hanne Elf sont à la frontière entre abstraction et figuration, ouvertes à de nombreuses interprétations. L'océan par exemple peut être considéré comme la grande métaphore de la vie, comme le voyage entre la naissance et la mort.

Au fil des siècles, l'Odyssée est devenue un symbole de l'errance, de la recherche éperdue des possibilités de la survie, du sauvetage, de l'identité et d'une patrie, toujours en danger, menacée par l'échec.

Cela nous ramène à la situation actuelle, où la scène de l'Odyssée d'Homère se répète en mer Méditerranée, au large des côtes de Grèce, d'Italie, d'Espagne et d'Afrique du Nord...

Le cercle se referme. Hanne Elf a photographié des restes de ces naufrages d'aujourd'hui sur les plages de la Méditerranée et elle a pris des photos des bateaux de réfugiés comme base de plusieurs de ses créations. Dans la série Syracuse, c'est la silhouette du navire, qui a coulé au large de la Sicile en 2015, une tragédie qui à fait 800 noyés.

Le cycle "Odyssée" contient parmi d'autres un bateau qui était affalé près de Malte et se dresse maintenant comme un mémorial dans la cathédrale de Cologne. Dans la suite de l'exposition, la vue s'évase à l'odyssée de l'humanité en général, à nos origines en Afrique, d'où nos ancêtres ont émigré partout dans le monde et aussi pour l'Europe.

De ce fait, Hanne Elf cite sur certaines toiles les premières traces de l'art (abstrait) de la grotte de Blombos en Afrique du Sud, les œuvres d'art les plus anciennes de l'humanité.

Il y a des motifs géométriques complexes avec un symbolisme énigmatique, exécutés à l'ocre rouge, la première couleur.

 

Harald Mann

Hanne Elf, 30 mars -> 29 avril 2017
Galerie Depardieu Art Contemporain
Vernissage Jeudi 30 mars de 16h à 21h Entrée libre Du lundi au vendredi de 14h30 à 18h30
Galerie Depardieu Art Contemporain

6 rue du Docteur Jean Guidoni 06300 Nice

Du lundi au samedi de 14h30 à 18h30

Plus sur cette galerie
geofield: