Mathias Augustyniak

À voir, déjà-vu // 4 février -> 18 mars 2017

Some men about space - 2011

La pratique de dessinateur de Mathias Augustyniak et sa participation à M/M (Paris) – il est un des deux M du célèbre duo de design – est en soi un élément essentiel de cet ensemble d’œuvres: plusieurs de ses dessins, réalisés pour des commandes ou non, se sont retrouvés dans des projets du studio pour les mondes de l’art, de la mode, de la musique et spectacle; et existent aussi en tant que tels. Plusieurs séries de ces dessins sont présentés pour la première fois à Air de Paris.

Exposition du 04 Février au 18 Mars 2017

Les dessins de Mathias Augustyniak constituent des fragments pour une sémiologie. L’artiste rassemble des signes du monde extérieur, les lit, les réinterprète, les transforme. Tous ces signes sont assemblés, égaux les uns aux autres, ils composent un langage où le mot et l'image communiquent et pourraient bien devenir interchangeables.      Sa pratique du dessin est portée par une forme ancienne d’humanisme – une exploration des potentiels de l’humanité. Deux vocabulaires structurent, significativement, ce langage : la figure humaine, et les lettres – et souvent, ils se fondent l’un dans l’autre, la figure humaine mute en lettres d’un alphabet de l’universel, contribuant à un discours dont le sens reste encore à déchiffrer, alors que les lettres sont habitées par le corps, ou des parties de corps, à tel point qu’elles ne peuvent se décontaminer l’une de l’autre. La présence récurrente de l’érotisme contribue à l’élément humaniste de ses dessins; l’érotisme est par nature l’art de l’attraction, l’art du désir. C’est l’amour humain qui se manifeste à travers l’humanité elle-même. En tant que tels, ces dessins symbolisent toute son œuvre de dessinateur: ils sont des déclarations d’amour envers l’être humain. Ces êtres humains sont tous le sujet d’une rencontre personnelle avec Mathias Augustyniak: qu’ils soient amis, aimés, personnages fantasmés, ils sont les matrices d’un embellissement et d’une amélioration de la vie de l’artiste – dans l’humanité, avec les humains. La logique des rencontres domine toute relation: elle demande intensité et intimité; et la réalité de la personne rencontrée n’est pas une condition de la rencontre; l’individu ne peut être dénombré dans une démographie des populations vivantes et disparues ; il est au contraire  une figure de dramatisation de l’humanité, réelle, irréelle, potentielle – un être humain plein d’humanité. Ce sens profond de l’humanité appartient à un processus de poétisation du monde –sentiment de suggestion, transformation rêvée des images, manifestée par un usage constant de l’encre et du noir et blanc, ainsi que des couleurs les plus vives.

Les extrêmes composent ce monde, tel un espace ouvert pour rassembler rêves et réalités ailleurs, où l’humanité se fait dynamique, plus belle et plus intense. La pratique de dessinateur de Mathias Augustyniak et sa participation à M/M (Paris) – il est un des deux M du célèbre duo de design – est en soi un élément essentiel de cet ensemble d’œuvres: plusieurs de ses dessins, réalisés pour des commandes ou non, se sont retrouvés dans des projets du studio pour les mondes de l’art, de la mode, de la musique et spectacle; et pourtant ils existent aussi en tant que tels.

Donatien Grau

Mathias Augustyniak, 4 février -> 18 mars 2017
Air de Paris32 rue Louise Weiss, 75013 PARIS
La galerie est ouverte du mardi au samedi, de 11h à 19h. Pour tout renseignement: www.airdeparis.com fan@airdeparis.com
Air de Paris

28-32 rue Louise Weiss 75013 Paris
Tel : 01 44 23 02 77
Mail : fan@airdeparis.com

Site : Air de Paris

De 11 h à 19 h du mardi au samedi

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 11 février 2017

En ce moment

Toute la programmation