Maxime DUVEAU // Une sorte de carambolage dans une partie de billard cosmique

25 mars -> 6 mai 2017

Première exposition solo du jeune artiste diplômé de la Villa Arson de Nice, Maxime Duveau. Maxime Duveau a pris la route, mythique, vers la Californie, vers la cité des anges. Comme beaucoup, il est parti en pèlerinage pour vérifier ou démythifier certains de ses idéaux afin de les confronter au réel, jusqu’à les faire parfois valser dans le décor. Travelling à travers un mythe crevé. Lui qui a été élevé aux rythmes de la « Garage Musique » moderne et à grands coups de blockbusters hollywoodiens, bercé par les génériques de Baywatch, ou Knightrider. Comme pour mettre à l’épreuve le « high concept » de Don Simpson et les filtres colorés de Tony Scott, sur la route. De ce voyage initiatique Duveau revient avec une série de dessins en noir et blanc, grands formats, réalisés en deux temps, sur place puis à l’atelier. En visiteur avisé « il couvre » les lieux emblématiques de l’histoire du rock californien, notamment sur Sunset Strip. Il se plonge dans le décor, se noie dans les bars et effectue avec précision des relevés personnels, tel un topographe des lieux. Il photographie, griffonne, frotte, décalque et copie les strates de l’histoire à même les murs. En prise directe avec le présent, il convie le passé. S’il est vrai que les grands formats figuratifs de Duveau ont digéré les ambiances noires, propres aux romans d’Elroy, ils nous laissent face à une ville dépeuplée, ville des possibles où seuls persistent ces signes. Panneaux et devantures nous ramènent vers une réalité entre deux eaux. Avec son esthétique Duveau convie les fantômes du garage, tel Lynch ceux d’Hollywood.

ECHO PARK / CIENEGA BVD-HOLLOWAY DR - 2016 - Fusain sur papier - 190 x 280 cm

Pour sa première collaboration avec la Galerie Houg, Maxime Duveau propose un voyage en deux chapitres:

Chapitre 1 :

Projet solo sur DrawingNowParis2017 avec la Galerie Houg
Du 23 au 26 Mars 2017
Vernissage le Mercredi 22 Mars 2017, sur invitation uniquement

Chapitre 2 :

Exposition du 25 Mars au 06 Mai 2017
Vernissage & brunch le Samedi 25 Mars 2017 à partir de 11h00

 

 

Doc vient de me réveiller à coups de téléphone et sonneries de l’enfer. Juste le temps d’enfiler une chemise propre et d’embarquer un de ces délicieux sandwichs à la banane dont tout le monde raffole en ville. Ça se passe sur les hauteurs du côté de l’Observatoire, j’aperçois Doc au loin et Brook qui prend quelques clichés. Brook c’est mon nouvel assistant depuis quelques temps, je l’ai rencontré pendant une sombre affaire au Bates sur Sunset. Il hésite encore entre le milieu criminel et celui du rock, quoique les deux ne soient pas indissociables lui ai-je dit, et en attendant il me donne un coup de main sur quelques dossiers histoire de se faire une idée de la profession. Je claque bien la portière, vérifie que j’ai mon calepin, mes cigarettes, et en arrivant près d’eux on s’en allume tous chacun une en parfaite harmonie. Puis j’ouvre les hostilités.

«Bon, qu’est-ce qu’on a cette fois Doc ?»
«Encore un admirateur du Strip inspecteur. On a des traces de pneus par là-bas, un V. gravé sur l’arbre et une douce odeur de séquoias»
Ce foutu V. il nous suit partout.
«Faute d’ADN c’est toujours ça. Les chiens ?»
«Ils ont suivi la trace jusqu’au Strip et puis comme d’hab ils se sont perdus au Whisky a Go Go»
«Evidemment. Légistes ?»
«Pas arrivés. Encore à parier sur le tueur du dahlia»
«Chefs ?» «Chasse aux cocos ou chez une fille de Hugues inspecteur»
«Des témoins ?» «La crème habituelle. Surfeurs défoncés, fans de Dan Fante et des Franks Zappas sous acides, rien de très sérieux»
«On va encore devoir se débrouiller seuls on dirait. Des idées de qui pourrait être notre homme ?»
«Pas vraiment, mais tout le fun c’est de le chercher non ?»
«Oui.. pas faux. D’ailleurs on est bien sûr qu’il y ait un tueur dans cette histoire ?»
«Rien n’est moins sûr chef»
«Bon très bien. On prend ma caisse les gars et je conduis. On va aller faire un tour et secouer quelques palmiers dans notre bonne vieille ville des anges. On verra bien ce qu’il en tombe.»

 

plus d'infos : ICI

Maxime DUVEAU // Une sorte de carambolage dans une partie de billard cosmique, 25 mars -> 6 mai 2017
Galerie Houg22 rue Saint Claude, 75003 Paris
La galerie est ouverte du Mardi au Vendredi de 10:00 à 19:00 et le Samedi de 11:00 à 19:00

A télécharger :

Galerie Houg

22 rue Saint Claude 75003 Paris
Tel : 01 42 78 91 71
Mail : romain@galeriehoug.com

Site : Galerie Houg

Du mardi au vendredi 10h à 19h et le samedi de 11h à 19h

Plus sur cette galerie
geofield: 

Publié le : 15 mars 2017

Tags :

#art contemporain, dessin

##dessin #artcontemporain

#Maxime Duveau

En ce moment

Toute la programmation