Le Comité Professionnel des Galeries d’Art représente les galeries en France depuis 1947. En lien permanent avec ses adhérents, il remplit la fonction d'une organisation professionnelle dont l'objectif est de défendre les intérêts de ses acteurs et de veiller au respect des règles déontologiques et éthiques. Il assure une représentativité des galeristes auprès des pouvoirs publics avec lesquels il collabore régulièrement. Il contribue à l'élaboration des réglementations concernant le marché de l'art et tout particulièrement celles qui concernent les galeries d'art.

Le Comité Professionnel des Galeries d'Art représente les galeries et défend leurs intérêts depuis 1947. Porte-parole des principaux acteurs du marché de l'art auprès des politiques, des représentants institutionnels et des autorités administratives, il est un interlocuteur respecté et écouté. C'est ainsi qu'il prend part à l'élaboration des réglementations du marché de l'art et contribue aux politiques culturelles propices à l'ensemble du secteur. Il s'attache à promouvoir le rôle central des galeries dans le milieu artistique et culturel en s'appuyant sur leur spécificité, expertise, promotion des artistes ou des courants artistiques et sur la pérennité des relations entretenues avec l'ensemble des acteurs privés et publics du marché. Le Comité Professionnel des Galeries d'Art joue un rôle de conseil et de soutien auprès de 250 galeries adhérentes. Grâce à son expertise et à une veille sectorielle continue, il renseigne ses membres sur les réglementations du secteur. Il favorise les relations interprofessionnelles et informe ses adhérents de leurs droits et devoirs en veillant notamment au respect du code de déontologie propre aux galeries d'art. Depuis quelques années, il est impliqué dans des événements culturels majeurs afin de construire une meilleure visibilité des galeries d'art, véritables partenaires de la création artistique.

Fonctionnement

Le CPGA est dirigé par un Conseil de direction et géré par une Déléguée générale.
 
En 2011 et pour la première fois depuis 1947, la désignation du président du Comité professionnel des galeries d'art ne s'est pas faite par cooptation mais par des élections démocratiques qui se sont traduites par un scrutin de liste à un tour. Le résultat de ces élections a porté la liste menée par Georges-Philippe Vallois à la tête du CPGA avec plus de 92 % des suffrages recueillis. Depuis lors et jusqu'à aujourd'hui, un nouveau bureau composé d'un président, de deux vice-présidents, d'un trésorier et de 9 conseillers œuvre pour les intérêts de la profession. 
 
Le Conseil de direction a été élu le lundi 15 décembre 2014 pour une durée de 3 ans.
 
Président : Georges-Philippe Vallois
Vices-présidents : Bruno Delavallade - Galerie Praz-Delavallade et Marion Papillon - Galerie Papillon
Vice-président et trésorier : Jean-Pierre Arnoux - Galerie Arnoux (représentant également l'association "Art St Germain des Prés")
 
Conseillers 
 
Thomas Bernard - Galerie Cortex Athletico
Christian Berst - Galerie Christian Berst 
Philippe Charpentier - Galerie Mor Charpentier 
Chantal Crousel - Galerie Chantal Crousel 
Alix Dionot-Morani - Galerie Crèvecœur 
Véronique Jaeger - Galerie Jeanne Bucher Jaeger
David Fleiss - Galerie 1900-2000
Fabienne Leclerc - Galerie In Situ
Eléonore Malingue - Galerie Malingue 
Benoît Sapiro - Galerie Le Minotaure
Philippe Valentin - Galerie Valentin
 
Déléguée Générale : Lauren Janos
Déléguée Générale adjointe: Marion Prouteau
Responsable des affaires juridiques et fiscales : Laurène Henry
 

Le Président, Georges-Philippe Vallois

 
Né en 1964, il commence comme courtier avant d'ouvrir sa galerie, avec Nathalie, en septembre 1990 au 38 rue de Seine puis déménage au 36 rue de Seine dans un plus grand espace en 1999/2000. En 2010, la galerie GP & N Vallois fête ses 20 ans. Sa spécificité, outre la défense de jeunes plasticiens internationaux parmi lesquels une forte présence de la scène française est à noter, consiste à présenter les "nouveaux réalistes", ce qui lui confère un regard et une compréhension de l'activité de ses confrères tant sur le premier que sur le second marché. 
 
La galerie GP & N Vallois est devenue membre du Comité des galeries d'art en 2002 et Georges-Philippe Vallois a intégré le Conseil de direction en 2003 en tant que conseiller avant de devenir vice-président en 2009. 
 
Il devient président du CPGA en décembre 2011 et est réélu en 2014 pour un mandat de trois ans.
 
Georges-Philippe Vallois siège également au Conseil d'administration de la Compagnie nationale des experts (CNE) depuis 2012, et au Syndicat National des Antiquaires (SNA) depuis 2013.  
 
 
Présidents d'honneur 
Michel Dauberville +
Anne Lahumière +
Patrick Bongers
 
Vice-présidents d'honneur 
Denise Majorel
Daniel Gervis
 
Membres d'honneur 
Jean-Pierre Bénézit
Maurice Jardot +
Robert Martin +
 

 

Les statuts

Prenant la suite de l'ancien Syndicat des éditeurs d'art et négociants en tableaux modernes dissous en 1940.

Le Comité des galeries d'art est fondé à Paris en 1947. Il est régit par des statuts élaborés selon la loi des Associations 1901.

Son objet est

  1. de se livrer à l'étude et à la défense des intérêts du commerce des œuvres d'art originales, de veiller à son image et à son développement, de discipliner et de coordonner les efforts de ses acteurs dans un esprit amical d'entente confraternelle ;
  2. de représenter ses membres auprès de toute instance française ou étrangère, publique ou privée, d'intervenir pour la défense des droits et des intérêts matériels et moraux du commerce des œuvres d'art originales et de ses membres, et de faire connaître leur point de vue lors de l'élaboration des lois, traités de commerce, conventions collectives et toute règlementation devant régir la profession ;
  3. d'encourager le règlement à l'amiable des conflits qui pourraient surgir entre les membres de l'Association et dans ce but, désigner les experts, médiateurs ou arbitres nécessaires ;

  4. de centraliser les renseignements sur le commerce qu'elle représente tant en France qu'à l'étranger ;
  5. d'une manière générale, de s'intéresser à tous les problèmes ayant un rapport direct ou indirect non seulement avec le commerce des œuvres d'art originales mais encore avec la création artistique, et, à cette fin, de remplir toute mission d'intérêt général et de mettre en œuvre tous les moyens appropriés.
Les statuts de la présente organisation ont été revus en 2014, votés et approuvés par l'Assemblée générale extraordinaire réunie le 19 septembre 2014.

Ils sont organisés comme suit :

- Titre 1 : Objet - Dénomination - Siège - Durée
- Titre 2 : Composition de l'association
- Titre 3 : Ressources de l'association
- Titre 4 : Administration
- Titre 5 : Assemblées générales
- Titre 6 : Dissolution - Liquidation

A télécharger :

Les membres

Les membres actifs - (article VI-1)

 
Les membres actifs exercent l’activité de galeries d’art ou de courtiers en œuvres d’art commercialisant des œuvres d’art. Ils (i) doivent être commerçants, au sens du Titre II du code de commerce, (ii) satisfaire les obligations correspondant à ce statut et (iii) ne pas être soumis à une procédure relevant du livre VI du Code de commerce sur les difficultés des entreprises, lors de l’adhésion.
Les candidats doivent être parrainés par deux membres actifs depuis deux ans. Les candidatures sont présentées au premier Conseil de Direction qui suit leur dépôt. Le Conseil de Direction apprécie le délai dans lequel il prononce sa décision d’admission qui ne peut en aucun cas être supérieur à deux ans. Cette décision doit être prise à la majorité des présents.
Les membres actifs participent aux activités de l'Association, ils sont astreints au paiement d'une cotisation fixée conformément aux dispositions de l'article VII.
Au sein de l’Association, les membres actifs sont représentés par leur représentant légal ou une autre personne physique, qui doit être agréée par le Conseil de Direction, qui en décide à la majorité des présents.
 
 

Le choix des adhérents 

Les statut du Comité Professionel des Galeries d'art lui accorde la liberté de choisir ses membres selon des critères liées aux pratiques professionnelles et le respect du Code de déontologique des galeries d'art.
 
Le financement du Comité Professionnel des Galeries d'Art est assuré par les cotisations des adhérents, les contributions au paritarisme et des partenriats sélectifs et en accord avec l'environnement professionel des galeries d'art.
 
Ce mode de fonctionnement garantit l'intégrité morale et l'indépendance du Comité.
 
 

 

Présidents du CPGA

  • Depuis 2011 : Georges-Phillippe Vallois
  • 2004 – 2011 : Patrick Bongers
  • 1993 – 2004 : Anne Lahumière †
  • 1983 – 1993 : Michel Dauberville †
  • 1970 – 1984 : Gildo Caputo †
  • 1949 – 1970 : Paul Martin †
  • 1947 – 1948 : Louis Carré †

 

Gildo Caputo (1904-1987)
 
Ermenegildo Caputo, né en 1904, devient directeur de la galerie Drouin située place Vendôme. En 1946, il fonde sa première galerie : la galerie Billiet-Caputo, rue de la Boétie.En 1951, il devient le seul responsable artistique de la galerie de France.
Le Syndicat des éditeurs d'art et négociants en tableaux modernes ayant été dissous en 1941, il crée avec Louis Carré, en décembre 1947, le Comité professionnel des galeries d'art, "organisation professionnelle admettant ses membres sur dossier et parrainage, regroupant les principales galeries de Paris et de province dont le fonctionnement est en accord avec le code de déontologie de la profession". Il en sera secrétaire général jusqu'à son élection à la présidence en 1970.
En 1975, il est promu au grade de chevalier de la Légion d'honneur. Quand il quitte la présidence en 1984 et devient président d'honneur, le CPGA est toujours animé par les mêmes principes qui ont fait sa création. 
 
 
Michel Dauberville (1933-2012)
 
Michel Dauberville a été le président de la galerie Bernheim-Jeune - 5ème génération. Il devient secrétaire général du Comité des galeries d'art (C.G.A) sous la présidence de Gildo Caputo, puis en assume à son tour la présidence avec l'aide du vice-président, Daniel Gervis et de Marie-Claire Marsan, déléguée générale.
Il réorganise et rétablit les finances du Comité, établit les alliances nécessaires à la défense des intérêts professionnels avec la collaboration de Maître Denise Gaudel, avocat du Comité. Il dote le Comité d'un code de déontologie et obtient de la puissance publique la mise en place du système de la marge forfaitaire sur les ventes d'œuvres d'art pour les galeries faisant de la promotion. Il obtient également la possibilité pour le Comité de cautionner la TVA des œuvre importées par ses membres et oeuvre à la reconnaissance de la photographie comme œuvre d'art originale.
Sous sa présidence et avec l'aide de Marie-Claire Marsan, il réorganise également la FIDOAO (Fédération internationale des diffuseurs d'œuvres d'art originales) et en assume le secrétariat général durant dix ans. La FIDOAO est un organisme professionnel international (regroupant l'Autriche, la Belgique, l'Allemagne, l'Italie, l'Espagne, la France, la Grand Bretagne et la Suède) dont le Comité est membre fondateur et dont le rôle consiste à représenter la profession, défendre et faire valoir les intérêts communs des galeries d'art auprès des instances de la Communauté européenne.
Après dix ans de présidence, Michel Dauberville se retire afin de laisser la place à de nouvelles politiques.
 
 
Anne Lahumière (1935-2017)
 
Anne et Jean-Claude Lahumière fondent leur galerie en 1963. Ils adhèrent au Comité des galeries d’art dès 1967. Anne Lahumière devient présidente du Comité en 1993, fonction qu'elle occupe jusqu'en 2004, prenant également la présidence de la FEAGA - ex FIDAO (Fédération européenne des associations de galeries d’art) pendant trois ans. Intégrant le premier Conseil des ventes (autorité de régulation du marché des ventes aux enchères) dès sa création, elle y siège également pendant quatre ans.
Sous sa présidence, le Comité obtient l'aide à la présence d'artistes français dans les foires internationales apportée par l'Institut français. Cette aide précieuse, encore aujourd'hui, est toujours sollicitée par les galeries. Les lois sur le mécénat sont également entrées en vigueur après concertation et avec la collaboration du Comité, en 2003.
Avec le soutien actif de son vice-président Bernard Zürcher, Anne Lahumière organise "Du temps pour l'art " (1995), manifestation qui met en place un "week-end des galeries" avec des vernissages simultanés dans les différents quartiers de la capitale, sous la parrainage du ministère de la Culture.
En 1996, un partenariat est noué avec l'Ecole nationale des Beaux-arts pour doter d'une bourse chaque galerie offrant une exposition personnelle à un artiste sorti de l'école "avec les félicitations du jury". Enfin, en 1997, le Comité des galeries d'art participe au colloque "quel avenir pour les galeries ?" organisé par le ministère de la Culture interrogeant "l'utilité des collections privées" et "les conditions de la création. 
Par ailleurs, le Comité participe à la naissance des premières foires d’art internationales et Anne Lahumière siège par exemple au Comité de la foire de Bâle pendant onze ans.
Le Ministre Jean-Jacques Aillagon lui remet l'insigne de l'Officier des Arts et des Lettres.  
 
 
Patrick Bongers 
 
Membre du bureau du Comité des galeries d’art depuis 1985, Patrick Bongers a été élu président en 2005.
Sous sa présidence, avec la déléguée générale, Marie-Claire Marsan, il fait réaliser par le CSA la première grande étude sur les galeries d’art qui permet de dresser un bilan économique, social et artistique de l'activité de plus de 300 galeries. Il participe également aux aménagements du droit de suite et obtient la baisse de la contribution sociale des diffuseurs à la Maison des artistes.
Sous son mandat (2005-2011), la vidéo est reconnue comme œuvre d’art originale.
Patrick Bongers a également été secrétaire général du Comité d’organisation de la foire internationale d’art contemporain (Cofiac) de 1996 à 2002.
Depuis 1978, Patrick Bongers préside la galerie Louis Carré & Cie, galerie créée par son grand-père Louis Carré en 1938, au 10 avenue de Messine. Louis Carré était l'un des membres fondateurs du Comité des galeries d’art.
 
Déléguées générales
 
Marie Claire Marsan : Entrée au Comité en 1986, elle y exerce la fonction de déléguée générale de 1988 à 2011. 
En 2008, elle publie La Galerie d'art aux éditions Filigranes, fruit de son expérience et de sa longue collaboration avec les galeristes.
 
Axelle Bataille : Déléguée générale du Comité de 2011 à 2013.
Delphine Fournier : Déléguée générale du Comité de 2013 à 2016.
Lauren Janos : Déléguée générale du Comité depuis 2016.
 
Comité Professionnel des Galeries d'Art
83 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008 Paris
de 10h à 18h30
01 42 66 66 62
 
 
 

Publié le : 7 décembre 2015

Tags :

#CGPA

Sur la même thématique

Voir plus